Commentaires de participants au stage de chasse

Une journée avec Louis Gagnon !

de Pierre Chabot, Chevreuil.net

Printemps 2005

Je m'étais inscrit pour la journée de formation de chasse donnée par Louis Gagnon. J'avais bien hâte de retrouver Louis et quoi de mieux de passer une journée dans le bois avec une dizaine de passionnés de la chasse.

Bien sr, Louis est un chroniqueur de Chevreuil.net et j'ai déjà un parti pris pour les personnes qui m'aident à faire de ce site, une référence en matière de chasse au Cerf de Virginie. Mon regard est-il vraiment objectif pour vous présenter ce que l'on peut s'attendre d'une journée de formation de chasse avec Louis Gagnon ? C'est à vous de juger. Quoi qu'il en soit, les passionnés qui m'ont accompagnés m'ont semblés tous unanimes à avoir vécu une journée inoubliable.

De 8h00 le matin jusqu'à 18h00 le soir, vous devez être attentif aux enseignements de Louis et à l'environnement qui vous entoure. Une journée intensive où les principaux sujets touchant le comportement du chevreuil et des chasseurs sont abordés. J'aurais bien voulu avoir cette formation à mes débuts à la chasse. Que d'erreurs et de temps perdus j'aurais pu éviter. Il y a de ces petits plaisirs dans la vie que vous ne pouvez manquer. Les passionnés qui m'accompagnaient n'étais pas à leur début à la chasse et nul doute qu'eux aussi ont su retenir de nouveaux éléments provenant des enseignements de Louis.

Tout y passe durant le stage de chasse. Comment peut-on identifier les zones de couchages et les zones d'alimentation ? Comment en tirer des avantages ? La question des frottages et des grattages sont abordées et nous en prenons connaissance directement sur la terre de Louis. Les techniques de chasse associées à la connaissance du comportement du chevreuil en facilitent la compréhension. D'ailleurs, je me devrai de revoir mon texte sur la chasse fine puisque Louis m'a convaincu que sa méthode de chasse 5-50 a un meilleur potentiel que la chasse fine traditionnelle. Qu'est-ce que la méthode 5-50 ? En résumé, il s'agit de 5 minutes de marche pour 50 minutes d'afft. Louis nous la présente en détail appuyée de commentaires provenant de recherches scientifiques sur le comportement du chevreuil. D'ailleurs, la formation de Louis est bien appuyée sur des connaissances scientifiques ainsi que ses milliers d'heures d'observation du Cerf.

Comment peut-on améliorer sa connaissance de son territoire de chasse ? Quels sont les principaux et meilleurs indices que l'on doit observer ?

Cette journée était un cadeau de fête que je m'étais réserver pour cette année tout comme Bernard Dubé. Cette année, nous étions tous les deux à fêter nos 50 ans et nous avions trouver cette excuse pour nous inscrire à cette journée de formation. Ce que je peux recommander aux chasseurs expérimentés ou débutants, n'attendez pas d'avoir notre âge pour vous faire ce cadeau ! Vous en retirerez un plus grand plaisir à faire vos observations, à mieux connaître votre territoire et ainsi avoir une plus grande possibilité de récolter le chevreuil convoité.

Louis nous a fait visiter ses champs nourriciers et nous a expliqué rapidement sa conception et les erreurs à éviter. C'est à nous maintenant d'en bénéficier,

Les techniques du rattling furent également abordées. Comment identifier les zones de transition et en tirer des bénéfices. L'identification des passes naturelles, l'emplacement des miradors, le positionnement en fonction des vents dominants, les indices permettant la localisation du chevreuil, les techniques à employer dépendamment du pré-rut, du rut ou du post-rut ont été abordés ainsi que plusieurs autre sujets. Nous pouvions poser toutes les questions qui permettaient de mieux comprendre les concepts abordés.

Je vous avoue que cette journée s'est déroulée en entier sous la pluie et j'étais heureux de retrouver la chaufferette de ma voiture pour me dégeler un peu. Même sous cette pluie, je peux vous dire que cette journée fut la plus belle journée passée dans les bois depuis fort longtemps. Un petit conseil, dès votre retour à la maison, prenez des notes afin de garder en mémoire les connaissances acquises. Elles sont tellement nombreuses qu'elles nécessitent d'en faire un résumé afin d'en profiter au maximum.

Il y a de ces petits bonheurs qui fait d'une journée maussade, une journée extraordinaire.

Permettez vous ce cadeau car il vous suivra tous les jours de chasse !

Autres commentaires:

Depuis maintenant 4 ans que j'ai la chance de côtoyer Louis et je peux vous dire sans hésitation qu'il m'en a montrer beaucoup et il ne cesse de me surprendre. Comme tu mentionnait Pierre, avoir eu ces informations au départ on aurait sauvé du temps mais vaut toujours mieux tard que jamais. Le plus difficile avec quelques années de chasse, 10-20-30 ans, c'est de ce défaire de ses défauts et c'est pas facile. On pense souvent en connaître beaucoup pour s'apercevoir avec les expériences que nos connaissances nous font défaut. Lire les revues spécialisées, les livres c'est un bon apprentissage mais une journée avec un gars qui gagne sa vie à chasser le chevreuil depuis 15 ans ca n'a pas prix, comme dirait l'annonce de Master Card. Je souhaites à chacun de vous de passer une journée avec Louis, vous n'entreprendrais pas la prochaine saison de chasse du même oeil.
Mario Boivin, Gatineau